actualités

actualités

en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales

06 janvier 2022
Recherche
Cet appel à contributions est lancé pour le numéro de juillet-septembre 2022 de la RFAS. Les articles sont attendus avant le jeudi 10 mars 2022.

 

Si la désynchronisation des différents âges de la vie et la fin de la vision ternaire du parcours de vie ne font pas de doute, les politiques publiques ont grandement et longtemps contribué à encadrer les âges (Guillemard, 2010), à l’aune de différentes normes mouvantes et d’une « police des âges » politico-administrative. Celle-ci a notamment contribué à délimiter les âges de la jeunesse et de la vieillesse, par la suite mise en cause (Percheron, 1991). Depuis le Secrétariat d’Etat français aux personnes âgées de 1982 (circulaire du 7 avril), qui a instauré une « stigmatisation institutionnalisée » (Ennuyer, 2020), il est vrai que l’on peut se demander : les politiques publiques en France et au Canada n’auraient-elles pas jusque-là contribué à une ségrégation des publics ciblés, en procédant, par une logique discriminatoire, à une séparation entre les différents types de populations et notamment entre personnes âgées et personnes handicapées ?

 

Modalités de contribution

Les auteur·e·s souhaitant proposer à la revue un article sur cette question devront l’adresser avec un résumé et une présentation de chaque auteur·e (cf. les « conseils aux auteurs » de la RFAS) à cette adresse avant le jeudi 10 mars 2022.

liens

RFAS