actualités

actualités

en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales

20 janvier 2022
Recherche
Cet appel à contributions est lancé dans le cadre d'un colloque qui se déroulera à l'Université de Mons (Belgique), Faculté de traduction et d’interprétation, les 1er et 2 septembre 2022. Date limite de soumission des propositions le 1er mars 2022.

 

Depuis la deuxième moitié du 20e siècle, les langues minorisées ont bénéficié de politiques actives de revitalisation partout dans le monde. Ces politiques ont permis bien plus que la simple « survie » de langues pour la plupart menacées de disparition, comme le montrent des exemples de politiques réussies au Québec ou en Catalogne. Parallèlement, des stratégies de promotion du plurilinguisme, notamment celles du Conseil de l’Europe, auraient contribué à rendre socialement et politiquement acceptable la diversité linguistique face au monolinguisme d’État et au suprémacisme linguistique. L’école y jouerait un rôle essentiel en assurant la connaissance de la langue minorisée et contribuerait à sa généralisation en tant que moyen utile et productif de communication. Pour ce faire, il est important que cette langue soit non seulement apprise mais qu’elle soit utilisée pour véhiculer des savoirs et des compétences.
 

 

Modalités de contribution

Les personnes intéressées devront envoyer une proposition de communication de 500 mots maximum, en français ou en anglais, et une notice bio-bibliographique à l’adresse suivante avant le 1er mars 2022.

liens

Fabula