actualités

actualités

en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales

09 juin 2022
Recherche
Cet appel à contributions est lancé dans le cadre d'un colloque en présentiel qui se tiendra à Charenton-le-Pont les 20 et 21 octobre 2022. Date limite de soumission des propositions le 1er août 2022.

 

Dans les pays occidentaux comme au-delà, les mouvements sociaux des dix dernières années ont notamment mis au goût du jour un certain nombre de pratiques qui rompent avec celles de la tradition contestataire institutionnalisée: mouvements issus directement des populations et non de corps constitués (à l’écart des corporations, partis ou syndicats), occupations des places et des rues, actions coup-de-poing (pour Extinction Rébellion par exemple), organisation en marge des institutions et des leaders (Gilets jaunes), mouvements sans revendications précises (Nuit debout : « nous ne demandons rien ») ou demande de démocratie participative (RIC), etc. Le point commun de ces formes extrêmement diverses est sans doute le rejet des formes de la « politique » classique, soit de l’organisation dominante de la démocratie représentative (État, partis, élections), pour les contester dans ce que nous pourrions rassembler sous le terme de « pratiques pirates ». Assisterait-on alors, en ce premier quart du XXe siècle, à un moment « anarchiste » (d’après un concept qui reste à définir), après le moment marxiste, dans la lutte contre la gestion néo-libérale du monde et les méfaits du capitalisme ?

La date limite pour faire une proposition d’intervention (20-30 min) est fixée au 1er août 2022. Celle-ci est à envoyer à l’adresse astruc [point] remi [arobase] orange [point] fr

liens

Fabula