actualités

actualités

en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales

12 janvier 2023
Recherche
Cet appel à contributions est lancé pour la session affiliée du CIÉF à la Convention de la MLA qui aura lieu à Philadelphie, du 4 au 7 janvier 2024. Date limite de la soumission des propositions de communications le 17 février 2023.

 

En qualifiant la crise écologique actuelle d’« une crise de la sensibilité », Baptiste Morizot interroge notre capacité de percevoir, de comprendre, et de former des relations avec les milieux vivants. Son attention aux enjeux esthétiques de la crise suggère que les œuvres artistiques pourraient jouer un rôle déterminant dans la reconceptualisation de notre relation au vivant. Cette session propose d’examiner les représentations francophones de la crise écologique dans les œuvres littéraires et cinématographiques. Comme le fait Malcom Ferdinand dans son écologie décoloniale, nous espérons mettre des groupes marginalisés à travers le monde francophone au centre de notre discussion. Dans les œuvres caribéennes, nord-africaines, et sub-sahariennes, qui souffre le plus des conséquences de la crise écologique ? Quelle est l’influence de l’histoire (néo)coloniale, des inégalités de genre, ou de la précarité socio-économique sur la vulnérabilité de certaines populations ? Comment les sociétés non-occidentales ou indigènes nous permettent-elles d’imaginer une nouvelle relation au vivant, qui évite les écueils du système capitaliste ? Nous nous intéressons surtout à des propositions interdisciplinaires ou intersectionnelles qui intègrent des perspectives des études postcoloniales, de l’écoféminisme, des études autochtones, ou des études animales, parmi d’autres. 
 
Proposition de communication (300 à 500 mots, en français) à envoyer d’ici le 17 février 2023 à Amanda Vredenburgh (Davidson College). 
 
Veuillez y inclure votre nom, votre affiliation universitaire et votre adresse électronique.

liens

Fabula