actualités

actualités

en arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales

07 septembre 2021
Recherche
Cet appel est lancé dans le cadre d'Horizon Europe. Date limite de dépôt des candidatures le 19 octobre 2021 à 17h.

 

Résultats attendus

Les projets devraient contribuer à un ou plusieurs des résultats suivants :

  •     Une meilleure compréhension des répercussions distributives de la transition vers la neutralité climatique dans les secteurs, les groupes sociaux, les pays, les régions, les villes et sur le marché du travail, qui aidera à mettre en œuvre l'engagement de "ne laisser personne de côté".
  •     Une meilleure compréhension des compromis et des synergies entre l'action climatique, les répercussions du changement climatique et les considérations d'équité et de justice, telles que les inégalités sociales, les égalités entre les sexes, ainsi que leur interaction avec d'autres transformations qui sous-tendent la transition vers la neutralité climatique.
  •     Répondre aux préoccupations de justice procédurale dans la transition vers la neutralité carbone, par une implication plus profonde et plus conséquente des parties prenantes de toutes les couches de la société dans le processus de transition, par exemple par le biais de processus de co-conception et de co-production, d'innovations sociales, de science citoyenne, d'activités de type innovation dirigée par l'utilisateur, ou de débats multipartites en amont ou de mécanismes de délibération et d'engagement des citoyens.
  •     De nouvelles preuves scientifiques pour éclairer les politiques européennes, nationales et régionales dans la conception de plans de transition inclusifs, socialement équitables, sensibles à la dimension de genre et économiquement viables, ainsi que de plans de relance post-COVID qui prennent dûment en compte les régions, les villes, les secteurs et les parties de la société les plus touchés, y compris les individus et les ménages vulnérables.
  •     Une plus grande acceptation sociétale et politique des stratégies de transition climatique, y compris des projets d'énergie renouvelable et des concepts de mobilité plus durable, basée sur une plus grande implication des personnes les plus touchées, conduisant à une meilleure capacité de co-conception de cadres politiques qui renforcent l'inclusion tout en minimisant les effets distributifs négatifs et les inégalités.
  •     Une meilleure compréhension des obstacles socio-économiques et sociopolitiques qui empêchent une transition juste vers la neutralité climatique et l'identification de stratégies pour surmonter ces obstacles à différentes échelles temporelles et spatiales en Europe.

 

Cadre

Les actions devraient permettre de mieux comprendre les défis de la "transition juste" vers des économies et des sociétés neutres sur le plan climatique et durables sur le plan environnemental, comme envisagé dans le "Green Deal" européen et l'UE nouvelle génération. Elles doivent analyser les différentes dimensions de l'inégalité découlant des impacts du changement climatique, des politiques climatiques et des voies de transition, y compris leurs implications distributives associées aux changements du PIB, de la compétitivité industrielle et du commerce, de l'emploi et des compétences, de la fiscalité, des revenus et de la richesse, des vulnérabilités et de la santé humaine, de la structure des secteurs, des modèles économiques et des prix relatifs, etc.