agenda

agenda

colloques, séminaires, expositions...

Paléogénétique et Mégalithes, sur la façade atlantique de l’Europe

La MSHB accueille
Affiche du séminaire archéologique de l'Ouest

La MSHB accueille le 5 mai le séminaire archéologique de l'Ouest organisé par le centre de recherche en archélogie, archéosciences, histoire (CReAAH - UMR 6566).

Le programme et l'affiche sont à télécharger ci-dessous.

Pour toute demande de renseignement et inscription contacter : Luc Laporte

L’apport des analyses isotopiques ou paléogénétiques a considérablement modifié, ces dernières années, l’état des connaissances en archéologie, concernant des sujets aussi variés que la biologie des populations humaines du passé, leurs caractéristiques physiques, leurs migrations, Etc. Pour la période du Néolithique, l’apport de la paléogénétique a notamment permis de mieux cerner certains aspects de la néolithisation en Europe occidentale, ou la diffusion des vases campaniformes sur sa façade atlantique vers la fin de cette période, par exemple. En contexte funéraire, cette nouvelle discipline ouvre des pistes d’interprétation jusqu’à présent inaccessibles, par exemple quant aux modalités de recrutement dans la sépulture. La question est récurrente pour ce qui concerne les chambres sépulcrales mégalithiques, avec de nombreuses implications quant aux modèles d’organisation sociale que l’on prête à ces populations. Stratégies matrimoniales et liens de parentés restent cependant des liens essentiellement culturels, que l’on ne saurait réduire seulement en termes biologiques : de rares études actualistes concernant les populations qui aujourd’hui encore déposent leurs morts dans de coffres mégalithiques, comme en Indonésie par exemple, offrent de ce point de vue un contrepoint tout à fait essentiel. Comparée à d’autres pays européens, la France a un peu souffert jusqu’à ces dernières années d’un déficit dans le nombre d’études engagées en paléogénétique, alors que sa façade atlantique focalise désormais un peu toutes les attentions tant de la part de nos collègues britanniques que pour ceux qui travaillent par ailleurs sur la péninsule Ibérique. L’objet de ce séminaire sera aussi de faire se rencontrer différentes équipes internationales qui travaillent sur ce thème, et leur permettre d’échanger, ainsi que d’éveiller l’attention de nos collègues archéologues sur l’intérêt scientifique d’une telle démarche.

infos

Maison des sciences de l'homme en Bretagne [MSHB]

2 avenue Gaston Berger 35043 Rennes

télécharger

Programme (565 ko)

Affiche (586 ko)