agenda

agenda

colloques, séminaires, expositions...

Semaine Data SHS - Vannes - #Santé #Acteurs #Parcours

Plateformes
Conférence

 

Cette séance organisée dans le cadre de la semaine Data SHS comporte deux conférences.

#Santé #Acteurs #Parcours
Etat de santé, absentéisme et présentéisme des soignants

La communication cherche à démêler les liens et les interactions entre état de santé dégradé, absentéisme et présentéisme. La problématique soulevée par l’étude porte sur les interactions entre trois paramètres que sont la santé, l’absentéisme et le présentéisme du personnel soignant. La recherche s’articule autour de 2 questions principales : Quels sont les principaux déterminants de santé du présentéisme et de l’absentéisme ? Quelle(s) relation(s) l’étude peut-elle établir entre le présentéisme et l’absentéisme ? La méthodologie mobilisée s’appuie sur un questionnaire quantitatif composé de 96 questions. 136 réponses complètes sont traitées. Nous n’observons pas de facteurs explicatifs du présentéisme autre que l’état de santé parmi ceux que nous avons testés. Les maladies ou douleurs chroniques et le mauvais état de santé expliquent aussi bien l’absentéisme que le présentéisme. Le harcèlement ou un problème relationnel au travail est lié à un mauvais état de santé et à l’absentéisme. La charge de travail et la dégradation de leur santé physique et psychologique vont diminuer le présentéisme des « pures présentéistes » donc favoriser l’absentéisme. Ce phénomène va s’amplifier puisque les « présentéistes-absentéistes », eux-mêmes seront moins présentéistes et plus absents, pour des raisons similaires. Les résultats montrent ainsi que le présentéisme favorise un accroissement de l’absentéisme. Les prolongements de l’étude sont discutés.

Intervenant : Marc Dumas, maître de conférences (LEGO, UBS), responsable du projet PRES-ANTS (2018- 2020, MSHB)

 

#Santé #Acteurs #Parcours
Les relations entre les sages-femmes, médecins généralistes et gynécologues dans le domaine de la périnatalité et de la santé des femmes

Dans notre pays, une pluralité d'acteurs interviennent dans le champ de la périnatalité et de la santé des femmes dont principalement les sages-femmes, les médecins généralistes, les gynécologues médicaux et les gynécologues-obstétriciens. Les compétences de chaque profession sont pour partie bien différentes mais aussi pour partie communes. L’intensité des tensions entre ces professionnels et la superposition de leurs attributions respectives soulèvent la question des formes de coopérations possibles. C’est dans cet objectif que l’Observatoire National de la Démographie des Professions de Santé a confié au Laboratoire d’études et de recherche en sociologie (LABERS-UBO-UBS) une étude sur les interactions entre ces différents professionnels. A partir des enseignements issus de l’histoire, d'une approche démographique et sociologique (enquête par  entretiens), la recherche conduite par Florence Douguet et Alain Vilbrod vise à mieux appréhender les habitudes de travail de ces quatre professions, leurs pratiques de coopération et de délégation, mais aussi les résistances et les leviers à leur collaboration.

Intervenant.e.s :

  • Florence Douguet, maîtresse de conférences (LABERS, UBS)
  • Alain Vilbrod, professeur (LABERS, UBO)

 

Date - horaires : le jeudi 9 décembre de 14h à 16h à Vannes ( salle S001, RDC du bâtiment DSEG)

télécharger

Programme Semaine Data SHS 2021 (1 Mo)