COOPératives d’Education à l’Entrepreneuriat Collectif

COOPEEC

COOPEEC - COOPératives d’Education à l’Entrepreneuriat Collectif

Responsables scientifiques

Economie
LiRIS
Université Rennes 1
Sociologie
ARENES
Université Rennes 1

Axe(s)

  • Démocratie, transformations & expérimentations

Durée

26-11-2021 / 26-11-2022

Disciplines

Economie, sciences de gestion, sociologie, science politique

Mot(s) clé(s)

coopérative, jeunesse, pouvoir d’agir, territoire, entrepreneuriat

Présentation

Le groupe de travail interdisciplinaire COOPEEC « Coopératives d’Education à l’Entrepreneuriat Collectif. Quel impact sur le pouvoir d’agir des jeunes et les dynamiques territoriales locales ? » s’inscrit, par ses méthodes et ses thématiques, dans l’axe « Démocratie, expérimentations et transformations » de la MSHB. Depuis quelques années, des coopératives éphémères pour jeunes majeurs se développent sur différents territoires français. Issues du mouvement des Coopératives Jeunesse de service, né au Québec il y a plus de 30 ans, les coopératives éphémères permettent à un groupe de jeunes majeurs (de 18 à 30 ans) d’expérimenter le fonctionnement d’une coopérative en développant une activité économique, sur une durée éphémère, de 3 à 7 mois. Leur mise en oeuvre nécessite un partenariat entre différents acteurs du territoire (acteurs de l'emploi/formation/insertion, acteurs de l’ESS, structures jeunesse et éducation populaire, entreprises locales et collectivités locales), ce qui favorise l’interconnaissance et la mise en réseaux au service d’un développement territorial socialement utile. Les objectifs de ces coopératives sont l’apprentissage par les jeunes de l’entreprise et des principes coopératifs et démocratiques (comme, par exemple, le partage équitable des richesses créées), mais aussi la découverte d’eux-mêmes et de leurs capacités d’agir dans et par le collectif. En outre, ces projets permettent aux jeunes d’acquérir des compétences techniques (gestion, comptabilité, marketing, droit, communication, ressources humaines etc.) et des aptitudes entrepreneuriales (audace, créativité, leadership etc.).

Les deux grands enjeux ciblés pour cette recherche s’appuient sur des cadres théoriques pluridisciplinaires et complémentaires :

  1. Comment ces coopératives participent-elles à l’insertion et au développement du pouvoir d’agir des jeunes coopérants ? Quels savoirs, savoir-être, savoir-faire, les jeunes acquièrent-ils ? Quel est l’impact de la dimension coopérative et démocratique du projet sur leur apprentissage et leur citoyenneté ? Comment cette expérience interroge-t-elle les normes actuelles d’insertion sociale et professionnelle ?
  2. Comment ces coopératives contribuent-elles à renforcer le pouvoir d’agir des territoires ? Quelle attention est portée aux besoins locaux ? Comment est pensée l’articulation avec les dynamiques associatives et entrepreneuriales locales ainsi qu’avec un projet de territoire ?

Composition du groupe de travail

Carole Brunet

Economie
Laboratoire d'Économie Dionysien (LED)
Université Paris 8

Elodie Ros

Science politique
SCUIO-IP et CSUCRESPPA
Université Paris 8

Florian Barès

Sociologie
Université de Versailles-Saint-Quentin-En-Yvelines