La santé au travail des indépendant.e.s

- La santé au travail des indépendant.e.s

Responsables scientifiques

Sciences de gestion
CREM
Université de Rennes 1
Psychologie
LP3C
Université Rennes 2

Axe(s)

  • Démocratie, transformations & expérimentations

Durée

26-11-2021 / 26-11-2022

Disciplines

Sciences de Gestion, psychologie, médecine et santé publique, sociologie

Mot(s) clé(s)

santé au travail, indépendant.e.s, réseaux d’entreprise, stress et qualité de vie au travail, genre

Présentation

Ce groupe de travail interdisciplinaire intègre des chercheur.e.s en psychologie, en sciences de gestion, en sociologie, en médecine et en santé publique ainsi que des représentants de réseaux d’entreprises, de services de prévention des risques liés à la santé au travail. L’organisation d’un débat académique, transversal, et confronté à la pratique autour de la santé dans les entreprises représente un enjeu important. La richesse et l’efficacité attendues de ces échanges sont des atouts majeurs pour présenter des analyses et des réponses possibles aux difficultés actuelles liées à la santé au travail des indépendant.e.s : patron.ne.s, dirigeant.e.s de TPE, PME, repreneur.e.s, entrepreneur.e.s, professions libérales .

La question de la santé au travail des dirigeant.e.s souvent moins étudiée présente pourtant des enjeux forts en termes de promotion de la santé au travail. Nous postulons qu’un.e indépendant.e. prenant soin de lui/elle, sera plus sensible à la qualité de vie au travail dans son entreprise.

Ce groupe de travail interdisciplinaire vise par l’inscription au sein des thématique de l’axe démocratie, expérimentations et transformations de la MSHB à :

  1. Croiser des regards interdisciplinaires sur des personnes en difficulté, dont la prévention et l’altération de la santé au travail sont peu étudiées : les indépendant.e.s et dirigeant.e.s d’entreprise (cf. rapport INSERM, 2011) ;
  2. une co-construction entre les acteurs de terrain et les acteurs académiques ;
  3. Initier une recherche-action sur les réseaux d’entreprise partenaires ;
  4. Définir le périmètre d’un territoire comme un laboratoire de transformation sociale.

Composition du groupe de travail

Bruno Laviolle

Santé publique et médecine sociale
Centre d'Investigation clinique (CIC)
Université de Rennes 1

Marcia Freire

Sciences de Gestion
Université Fédérale de Uberlândia, Brésil