projets MSHB

projets de recherche

plus de 170 projets labellisés

Identités & transitions européennes

e.DUDEFFAND

Edition numérique de la correspondance complète de Mme du Deffand

Responsable scientifique

EA 7289 CECJI
Université de Rennes 1
Axe ou pôle : Identités & transitions européennes
Disciplines : Langue et Littérature Françaises, Lettres et Sciences Humaines, Sciences du Langage
Partenaires régionaux : EA 7289 CECJI
Partenaires internationaux : Université de Téluq, Canada
Partenaires nationaux : Sorbonne-Nouvelle Paris 3
Type d'aide :
- Ingénierie (Mise en réseau avec des équipes travaillant sur les éditions numériques de lettres, sur les femmes, la vieillesse et l'Europe)
- Ressources numériques (Aide d’un.e ingénieur.e d’études chargé.e de corpus d’édition numérique. Ouverture de droits sur Huma-Num. Licence Ogygen-Author)
- Financier
Durée : 01-09-2021 / 31-08-2023
Mots clés thématiques :
Mme du Deffand est une épistolière majeure du siècle des Lumières. Ses quelques 1450 lettres suscitent, en Europe et Outre Atlantique, l’intérêt des chercheurs qui étudient l’impact social de la maladie et de la vieillesse, le rôle des femmes dans la vie publique, ainsi que la construction de réseaux épistolaires à l’échelle européenne. Notre projet interdisciplinaire, mené avec Geoffrey Williams (UBS), Mélinda Caron (Université TÉLUQ, Montréal), Bénédicte Peralez-Peslier (Université Paris 3) et moi-même (Marianne Charrier-Vozel, Université Rennes 1 et UBO) part du constat que le regard porté sur ce corpus a trop souvent épousé sa division éditoriale : de 1809 à 2013, nous comptons 26 éditions regroupées selon les destinataires des lettres ; certaines éditions s’annoncent complètes, bien que d’autres lettres soient toujours à ajouter. Cette situation souligne la nécessité de créer un corpus évolutif rendu possible grâce aux avantages du numérique. Au terme des deux ans du projet MSHB e.DUDEFFAND, nous aurons construit et mis à disposition selon les principes du FAIR, une interface de consultation d’une édition numérique conforme aux normes XML-TEI des lettres libres de droit et procédé aux démarches auprès des institutions afin d’obtenir les droits pour l’ensemble de la correspondance retrouvée à ce jour. Commune à toutes les correspondances familières, l’interface permettra de faire des recherches croisées sur des corpus qui pourront s’élever à des milliers de lettres.