projets MSHB

projets de recherche

plus de 170 projets labellisés

Identités & transitions européennes

JokeR

Interculturalité et localisation de l'humour et des jeux de mots

Responsable scientifique

EA 4249 HCTI
Université de Bretagne Occidentale
Axe ou pôle : Identités & transitions européennes
Disciplines : humanités numériques, informatique, linguistique anglaise, linguistique française
Partenaires régionaux : EA 4249 HCTI | EA 4451 CRBC
Partenaires internationaux : Instituto de Letras e Ciências Humanas, University of Minho
Type d'aide :
- Ingénierie (accompagnement pour préparer une proposition du projet Européen)
- Médiation scientifique (journées d'étude, préparation de l'atelier CLEF type campagne d'évaluation http://clef2021.clef-initiative.eu/index.php)
- Communication (conception de supports d'information (affiches, programmes, etc.) et l'élaboration d'une diffusion ciblée)
- Ressources numériques (hébergement Huma-Num)
- Financier
Durée : 01-09-2021 / 31-08-2023
La communication interculturelle repose en grande partie sur la traduction. L'humour reste de loin l'un de ses aspects les plus difficiles. Pour comprendre l'humour, il faut souvent saisir les références culturelles implicites et/ou capter le double sens, ce qui soulève bien sûr la question de l'(in)traductibilité de l'humour. Les jeux de mots sont une source d'humour courante et sont utilisés par les romanciers et les poètes, ainsi que dans les titres et la publicité pour leur capacité à attirer l'attention ou leur caractère ludique et subversif. La traduction de l'humour et des jeux de mots est donc très demandée. La traduction moderne est fortement assistée par des outils technologiques. Cependant, peu de travaux ont étudié l'automatisation de la traduction de l'humour et des jeux de mots. À notre connaissance, il n’existe pas de corpus parallèle. Le projet JokeR aborde la question de l'identité européenne à travers l'étude de l'humour dans une perspective interculturelle. L'objectif principal du projet JokeR est d'étudier les stratégies de localisation de l'humour et des jeux de mots et de créer un corpus parallèle multilingue, annoté selon ces stratégies, ouvert et disponible librement. Le corpus parallèle multilingue issu du projet JokeR constituera une avancée dans l'automatisation de la localisation de l'humour afin d'entraîner et d'évaluer les modèles de traduction automatique. Ce corpus pourrait également être utile pour les étudiants en traduction.