projets MSHB

projets de recherche

plus de 170 projets labellisés

Anthropisation & anthropocène

NEONAV (Navigation néolithique)

La pirogue à l'assaut des mers ? Un objet d'étude et de médiation scientifique.

Responsable scientifique

CReAAH
Centre National de la Recherche Scientifique
Axe ou pôle : Anthropisation & anthropocène
Disciplines : Archéologie, Archéologie du bois et de la forêt, Archéologie, Tracéologie, Expérimentation archéologique, sociologie
Partenaires nationaux : UMR 7324 CITERES-LAT | UMR 5608 TRACES | Eveha (Société d'archéologie préventive)/Préhistoire Interactive | UMR 8215 Trajectoires
Partenaires internationaux : Université de Nottingham
Partenaires régionaux : ArtPaléo | EA 4451 CRBC
Type d'aide :
- Logistique (Salle de réunion et amphithéâtre pour table-ronde de fin de projet)
- Ingénierie (Veille+aide au montage de projets+mise en réseau)
- Médiation scientifique (Aide à l'organisation d'animations lors de la fête de la science...)
- Communication (Aide à l'organisation d’1 séminaire et de panneaux d’exposition, communication autour des animations)
- Ressources numériques (Aide à l'élaboration et à la préservation de notre base de données (photos, vidéos, fiches analytiques))
- Financier
Durée : 01-09-2021 / 31-08-2023
Que ce soit en mer ou dans les eaux intérieures, l’usage des moyens de transport nautiques par les populations préhistoriques ne se laisse pas aisément approcher et on doit composer avec la grande rareté des témoins archéologiques. Il est cependant possible de préciser certains aspects chronologiques et fonctionnels en analysant les rares épaves, équipements et représentations qui nous sont parvenus. Une autre approche complémentaire consiste à reconstituer des embarcations – ici du Néolithique car les vestiges archéologiques y sont plus nombreux et il a été le théâtre d’importantes migrations au-delà des mers – à partir de répliques d’outils en pierre et de les tester sur les eaux. Le projet NEONAV est original par les partenaires qu’il regroupe, à la fois issus du monde académique (CNRS, Inrap, Universités, réseau des MSH) et du monde associatif (Koruc, RSPB, AMARAI), à la fois professionnels et bénévoles de l’archéologie. Car tout en respectant une démarche scientifique afin de reconstituer les chaînes opératoires ou les principes de navigation anciens, NEONAV souhaite également devenir un formidable outil de médiation auprès d’un public varié à partir d’un objet emblématique de la Préhistoire qu’est la pirogue monoxyle. Il s’agit donc clairement d’un projet de science participative impliqué dans d’autres recherches plus larges (ANR, ERC) dépassant les limites de la Bretagne.